The organs of Paris
ORGANS OF PARIS 2.0 © 2018 Vincent Hildebrandt HOME A-C

Versailles, chateau

1 2

1 Place Léon Gambetta, 78000 Versailles

Cabinet de Mme Adelaïde

1747 - Nicolas Sommer

1867/1897 - Aristide Cavaillé-Coll

1937 - Victor Gonzalez

II/8- mechanical traction

Grand-orgue (54 notes) Montre 8 Bourdon 8 Prestant 4 Doublette 2 Cromorne 8 Récit (30 notes) Bourdon 8 Flûte 4 Cornet III Pédalier (taken down) à la française (13 notes)
L’orgue dit "du Dauphin" au grand cabinet de madame Adelaïde est réputé avoir été réalisé pour un membre de la famille royale mais son identification reste encore incertaine. Il a été placé dans cette pièce pour évoquer le grand attrait des enfants de Louis XV pour la musique. L’orgue est probablement l'un des trois orgues de cabinet commandés au facteur d'orgues Nicolas Sommer en 1747 pour le Dauphin, la Dauphine et Madame Adélaïde. L’orgue fut transporté à Saint- Sulpice en 1804 et en 1968 de nouveau transféré à Versailles. Les sommiers et la transmission sont de Cavaillé- Coll. Les tuyaux sont de Cavaillé-Coll et Danion- Gonzalez. Source Plus d’information
Organs of Paris

Versailles, chateau

1 2

1 Place Léon Gambetta, 78000 Versailles

Cabinet de Mme Adelaïde

1747 - Nicolas Sommer

1867/1897 - Aristide Cavaillé-Coll

1937 - Victor Gonzalez

II/8- mechanical traction

Grand-orgue (54 notes) Montre 8 Bourdon 8 Prestant 4 Doublette 2 Cromorne 8 Récit (30 notes) Bourdon 8 Flûte 4 Cornet III Pédalier (taken down) à la française (13 notes)
ORGANS OF PARIS 2.0 © Vincent Hildebrandt HOME A-C
L’orgue dit "du Dauphin" au grand cabinet de madame Adelaïde est réputé avoir été réalisé pour un membre de la famille royale mais son identification reste encore incertaine. Il a été placé dans cette pièce pour évoquer le grand attrait des enfants de Louis XV pour la musique. L’orgue est probablement l'un des trois orgues de cabinet commandés au facteur d'orgues Nicolas Sommer en 1747 pour le Dauphin, la Dauphine et Madame Adélaïde. L’orgue fut transporté à Saint-Sulpice en 1804 et en 1968 de nouveau transféré à Versailles. Les sommiers et la transmission sont de Cavaillé-Coll. Les tuyaux sont de Cavaillé-Coll et Danion-Gonzalez. Source Plus d’information